Anne Sylvestre Lettre ouverte à Elise
Vidéo envoyée par agor

Ma voisine ne sait jouer que ça Gna gna gna, gna gna gna, Du matin au soir il n'y en a La la la, la la la Que pour Elise, et supposons Que je lui dise à ma façon Depuis le temps que tu entends ça Gna gna gna, gna gna gna, Est-ce que ça ne te saoule pas ? La la la, la la la Mais quelle est donc cette Elise Qui défrise nos pianos Qui sans fin se gargarise Et se grise de trémolos ? Dis Ludwig si tu avais imaginé Que ça tournerait comme ça Est-ce que tu n'aurais pas fignolé Rajouté un bémol ici ou là ? Est-ce qu'à ton Elise tu n'aurais pas pu Dire tout ça de vive voix ? Comment croire qu'Elise écoutait Sans arrêt sans arrêt Ce machin qui vraiment ne me fait Pas marrer pas marrer ? Oui mais Elise elle aimait ça Qu'on lui redise bla bla bla Pourquoi écrire avec un piano Les p'tits marteaux les p'tits marteaux Quand c'est si simple avec un stylo Et puis des mots rien que des mots Mais cette garce d'Elise Traumatise le bon Ludwig S'il envoie ses grosses bises Elle les veut en musique Ah si seulement elle avait pu se taper Le facteur on n'aurait pas Eu à se farcir tous ces doubles soupirs Et tous ces "ne m'oubliez pas" S'il avait pensé à lui téléphoner On n'aurait pas écopé ça La la la, la la la Chaque jour à l'heure du courrier Et allez, et allez Il faut qu'elle vienne massacrer Et taper et tamponner Mais chère Elise il serait bon Que vous accusiez réception Qui sait mais si vous lui répondiez Par courrier recommandé Elle pourrait apprendre par cœur Enfin le Gai Laboureur Je sais, je sais que je m'en lasserai Mais ça la la mais ça la la Mais ça me changerait